Acerca de

komboh moitié de dos profil.jpg

Parcours

Sous les feux de la rampe...

Cursus scolaire des plus classique : Droit puis Psychologie, avant que Jérémy (aka Komboh) ne sombre dans la danse. Cette passion n'est pas le pâle reflet d'un passe temps futile et hebdomadaire mais une addiction dévorante et transcendante qui transformera de ses objectifs personnels jusqu'à sa vision de la vie.

 

Il intègre alors de nombreuses compagnies dans la région (Chrysalide, Bakhus et Artefact...) où il développera ses aptitudes en hiphop (debout), se professionnalisera et s'initiera à d'autres diciplines tels que le théâtre, la danse classique, la danse contemporaine et le modern jazz.

Ensuite direction Paris : Il y rencontra les meilleurs danseurs au monde et se perfectionnera dans toutes les disciplines hiphop. Cette évolution artistique lui permettra de collaborer par la suite avec de nombreuses compagnies sur Paris, Lyon et Saint-Etienne mais également à l'étranger en Suisse et en Belgique. Cela le mènera au bout du monde, des États-unis à la Chine et même en dehors des sentiers de la danse, au théâtre, qui se révélera une seconde passion, un nouveau souffle, complémentaire et paradoxal.

 

Shows, compétitions, classes, battles, figurations...
Mais c'est surtout dans la création chorégraphique que Jérémy s'épanouira le plus, avec la possibilité de s'exprimer, d'aborder des thèmes existentiels ou personnels, de transmettre des messages profonds et de se

"redécouvrir" et le tout en poésie.

 

Aujourd'hui, c'est entre le théâtre et la danse qu'il explore les revers de son univers, qu'il slide entre les lignes, le texte aux lèvres et le sourire en coin. L'art n'est pas qu'un exutoire ni un hobby, c'est un guide spirituel et psychologique, un lien physique et mental, et qui a pour but la communication avec l'autre, mais surtout avec soi-même.

 

C'est une "école de la vie, une quête vers le Moi où l'on se met à nu aux yeux de tous".